Le Linux Installation HOWTO: Présentation de l'installation

5.1 Étapes fondamentales de l’installation

Le plan de l’installation de Linux est simple :

  1. Récupérez les informations sur la configuration de votre matériel.
  2. Créez les disquettes d’installation.
  3. Si vous voulez disposer d’un système « dual-boot » (Linux et DOS ou Windows à la fois) réarrangez (repartitionnez) votre disque pour faire de la place à Linux.
  4. Démarrez un mini-Linux d’installation à partir des disquettes afin d’accéder au CD-ROM.
  5. Préparez les systèmes de fichiers Linux. (si vous n’avez pas modifié la table des partitions du disque, vous le ferez à cette étape.)
  6. Installez un Linux de base à partir du CD-ROM.
  7. Démarrez Linux à partir du CD-ROM.
  8. (Optionnel) Installez d’autres paquetages à partir du CD-ROM.

5.2 Parties fondamentales d’un kit d’installation

Voici les parties fondamentales d’une distribution installable :

  1. Les fichiers README et FAQ. Ceux-ci se trouvent habituellement dans le répertoire racine de votre CD-ROM et peuvent être lus dès que le disque a été monté sous Linux. (En fonction de la façon dont le CD-ROM a été fait, ils peuvent même être visibles sous DOS/Windows.) Il est souhaitable de lire ces fichiers dès que vous pourrez y accéder afin d’être tenu au courant des changements et des mises à jour importantes.
  2. Plusieurs images de « bootdisk » (souvent dans un sous-répertoire). L’une de celles-ci est le fichier que vous copierez sur une disquette afin de créer la disquette de boot. Vous choisirez une de ces images en fonction du type de matériel dont vous disposez sur votre système.

Le problème est que certains pilotes de matériel entrent bizarrement en conflit les uns avec les autres et, au lieu d’essayer de déceler les problèmes de matériel sur votre système, il est plus facile d’utiliser une disquette image de boot qui ne lancera que les pilotes nécessaires. (Ceci aura, en plus, l’avantage de réduire votre noyau.)

  • Une image de « rootdisk » (ou peut-être deux). C’est un fichier que vous copierez sur une disquette pour créer la, ou les, disquette(s) d’installation. De nos jours, la (les) disquette(s) « root » est (sont) généralement indépendante(s) du matériel ; elle(s) suppose(nt) un écran couleur EGA ou mieux.
  • Une disquette image de dépannage. C’est une disquette contenant un noyau de base et des outils pour réparer les dégats au cas où quelque chose n’irait pas avec le noyau ou si le démarrage se bloquait sur votre disque dur.
  • RAWRITE.EXE. C’est un programme MS-DOS permettant d’écrire le contenu d’un fichier (comme l’image de boot ou de rootdisk) directement sur une disquette, sans se soucier du formatage.
READ  Downloading LinuxToday links and Linux Gazette's TOC with Python (and Perl) LG #63

Vous n’avez besoin de RAWRITE.EXE que si vous prévoyez de créer vos disquettes « boot » et « root » à partir d’un système MS-DOS. Si vous avez accès à une station de travail UNIX disposant d’un lecteur de disquettes, vous pouvez vous en servir pour créer les disquettes en utilisant la commande « dd», ou un script fourni par le vendeur. Lisez la page de man sur dd(1) et demandez de l’aide aux gourous UNIX de votre entourage.

  • Le CD-ROM lui-même. Le but de la disquette « boot » est de préparer votre machine au chargement des disquettes « root » ou d’installation, qui ne sont elles-mêmes que des moyens pour préparer votre disque dur et copier dessus des parties du CD-ROM.